L'Incident de Findikçik

 

Les bandes armées des Arméniens, dispersées dans la zone située au nord des Monts Nur lors du déplacement des Armeniens à la suite de l'insurrection dans la région de Zeytun, ont attaqué, les villages Turcs, les unités militaires et les détachements de la gendarmerie , en se livrant aux actes de pillages, d'incendie et de massacre.

600 membres de bande armée, originaires de Teyzun, de Saimbeyli et de Maraþ se sont réunis, en vue du soulèvement, au printemps 1915, dans le village de Findikçik, situé à 30 km du bourg d'Ayvalik, entre Maras et Bahçe. Et ils ont incendié les 4 villages qui se trouvaient à proximité de findikçik. Les Arméniens habitants dans la région de Maraþ se sont rendu à Findikçik, devenu centre de l'insurrection , et le village a été bien préparé pour la défense.

Un détachement de gendarmerie, envoyé dans la zone de l'insurrection, n'a pas permis d'obtenir un résultat positif. L'insurrection a été matée, à la suite de l'intervention du 132e Régiment d'infanterie venant d'islahiye, et d'un bataillon d'infanterie venant de Belen. Plus de 10 villages habités par la population Turques ont été incendiés et détruits lors de ces faits, et 2000 turcs ont été assasinés.

REFERENCE: SAKARYA, Ihsan général division en retraite, La Question Arménienne à l'appui des documents. Gnkur. Basimevi, Ankara, 1984, p. 243-244