La Deuxième Révolte de Sasun

 

La première insurrection de Sasun datant du 8 a oût 1895 est restée sans résultat. Et le comité de Tasnak a voulu porté le coup décisif en juillet 1897. Les bandes armées de Taºnak viennent généralement, en Turquie, de I'Iran via Van. Mais, ils sont souvent gnés par le tribu de Mazrik sur leur passage. Afin d'anéantir le tribu en question, les membres du comité, ont attaqué les tentes du tribu à Honasor, avec une bande formée de 250 personnes, en juillet 1897 à l'aube du jour. Mais, ils n'ont pas obtenu le résultat voulu. Saisie de peur d'encerclement, ils ont du se retirer.

Après cette date, les membres de Taþnak ont intensifié leurs actions dans les régions de Sasun et de Mus. A cette époque, Antranik a entrepris las actions de bande armée. Antranik, né en 1866 à sarki Karahisar a adhéré au comité assez tôt, et il a été mis en prison, du fait d'avoir tué un Turc et en prison il a pris la fuite avec l'aide du Comité qu'il a envoyé à Batum. Le nom d'atrantik qui est connu comme commandant de bataillon lors de la Première Guerre Mondiale, avec ses exploits dans le domaine de la lutte de bande armée, a commencé à faire écho vers la fin des années 1890. Le gouvernement Ottoman a décidé d'installer une caserne sur les collines Taluri et ªenik, pour mettre en ordre Sasun, en 1901. Les Arméniens se sont opposés à ce projet. La lutte a commencé avec la mise en mouvement des bandes armées, placées sous la direction d'Antranik. La vrai insurrection a commencé à se propager dans l'ensemble de la région à partir de la fin de l'année 1903 . Les soldats sont envoyés sur les insurgés le 13 avril 1904. Mais, la guérilla a duré jusqu'en août et Antranýk a dû fuir pour le Caucase.

Selon les indications contenues dans le livre intitulé "Guerres d'Antranik", écrit par K.Küdülyan, publié en 1929 à Beyrouth, 932-1132 Turcs ont éte tués lors des affrontments du 14, 16, 22 avril, du 2 mai et du 127 juillet, alors que le nombre des Arméniens morts est de 19. Ce sont des chiffres indiqués et écrits par les Arméniens. La 2e insurrection de Sasun a eu, comme résultat, la réactualisation de la littérature des massacres auprés de l'opinion publique mondiale, sans pour autant éveiller l'ancien intéret. Car, une autre époque est sur le point de s'ouvrir.

REFERENCE: GÜRÜN, Kamuran, Dossier Arméniens, TTK Basýmevi, Ankara, 1983, p. 166-197