Le Répercussions De L'Application Du Déplacement A L'Étranger

 

La presse occidentale a préféré de publier les opérations en détournant, bien que les observateurs étrangers dans les régions de l'application de déplacement aient écrit que le gouvernement Ottoman a réalisé cette opération avec un grand soin malgré sa situation de guerre. Morgantau l'Ambassadeur Américain à Ýstanboul à communiqué à son pays ce qui se passaient mais d'une manière contraire à la vérité et la presse Américaine les a utilisés contre les intérêts des Turcs alors que Edward Natan, le consul Américain à Mersin avait précisé dans son rapport que le déplacement s'était déroulé d'une façon tout à fait régulière.

Selon les prétentions de la presse écrite, Morgantau aurait envoyé les Arméniens en Amérique et aurait sauvé aussi les citoyens Anglais, Russes et Français à Ýstanbul en donnant des pots de vin. Toutes ces fausses nouvelles et contradictoires sont rapportées au gouvernement Ottoman le 14 septembre 1915 par un citoyen Turc vivant en Amérique.

Les prétentions se basant sur les rapports du Consul Anglais en Iran citant qu'un million d'Arméniens auraient été tués, sont discutées par le Parlement de l'Angleterre et l'on a pris la décision de protester le gouvernement Turc. Et le "Livre Bleu" sur les événements Arméniens, publié en Angleterre, citedes nouvelles sur les massacres d'un tiers des Arméniens de 1.800.000 prétendus vivants sur le territoire Ottoman.

Contre ces publications de mauvaise volontée, certaines organisations neutres de la presse et de publication occidentales ont écrit que les incidents sont contournés expressement. D'ailleur l'article paru sous le titre de "massacres dans les provinces Ottomans où les Arméniens sont calmes", dans un journal publié à Stokholm, explique combien sont drôles ce types de prétentions et cite les motifs de la publication des fausses nouvelles de ce genre.

Le Ministère des Affaires Etrangères du Gouvernement Ottoman a démenti dans une déclaration soussignée par le sous-secrétaire d'Etat.(5) On a démenti dans cette déclaration que la population Arménienne vivant dans le pays Ottoman n'a jamais été au nombre d'un million et que ce ce nombre est encore diminué en raison des émigrations avant la guerre. Et encore dans cette même déclaration, on a évoqué que le journal Times montre les allemands comme responsables du massacre des Arméniens.

REFERENCE:

Halaçoglu, Prof. Dr. Yusuf, Les Vérités sur le Déplacement des Arméniens (1915), Ankara 2001.

N.B :

1) Bk. belge 664. 2) Bk. belge 665. 3) DH. EUM. 2. Þube, Dosya 1, belge 23 (bk. belge 668). 4) DH. EUM. 2. sube, Dosya 1, belge 76 (bk. belge 669). 5) DH. EUM. 2. Þube, Dosya 1, belge 23 (bk. belge 668).